Sous-station Voltaire. Paris 11

Étoile Voltaire

Olivier Palatre Architectes / Atelier Roberta, paysagiste
Étoile cinémas

L’intérêt patrimonial de la sous-station Voltaire est évident et inédit dans le tissu urbain de l’avenue Parmentier. Sa façade industrielle largement vitrée et sa structure poteaux-poutres en fer riveté sont les deux marqueurs de son historicité. Vis-à-vis de cet existant, notre position respectueuse consiste à s’insérer sans impacter la trame structurelle ni modifier la façade historique, grâce à des interventions entièrement réversibles, construites sur les fondements de l’économie circulaire.
L’image actuellement renvoyée par le bâtiment est celle de son passé industriel ; notre intention est de l’adapter à sa mutation culturelle.
Alors que la densification est l’un des enjeux de Paris, construire une extension apparaît comme une évidence. Elle sera la marque de la nouvelle identité du bâtiment. Un volume irrégulier inscrit dans les proportions existantes de la façade flottera au-dessus tel un paysage. Éclairé la nuit, il sera un repère culturel pour le quartier.
L’un des aspects notables de notre proposition consiste à insuffler la nature dans le projet, tant en stimulant l’imaginaire via une forme rocheuse qu’en réalisant un écrin végétal sur la terrasse, tampon entre l’ancien et le nouveau. Naît ainsi une parenthèse verte dans le bâtiment, mais aussi dans la minérale avenue Parmentier.
La terrasse végétalisée est un élément d’un réseau de lieux atypiques dont nous avons ponctué le projet. Le hall, toujours largement ouvert, prend le statut inattendu d’espace public couvert, propice au déploiement d’animations. Quant à la façade de l’extension, elle est maillée de balcons et coursives. Le moindre espace est ainsi mis à profit pour générer un fourmillement culturel et social.
La programmation d’« Étoile Voltaire » misera sur la transmission de la culture et du savoir cinéphile, sur l’éducation à l’image, l’échange et la rencontre avec le public. Dans un Paris mixte et bouillonnant, il s’agit tout autant de donner au quartier le cinéma qui lui fait défaut que de créer à l’échelle du Grand Paris un lieu de référence en matière d’offre cinématographique, capable d’attirer des publics de toute la métropole.
Mais, plus qu’un cinéma, ce sera un lieu de culture, de créativité, de citoyenneté, de transmission d’innovation ouvert sur son environnement. La libre circulation est essentielle pour que chacun s’approprie totalement le bâtiment.
« Étoile Voltaire » transforme l’énergie électrique en énergie sociale.