Ternes-Villiers. Paris 17

Le Filtre Vert : Un nouveau modèle urbain actif pour Paris

Jakob + MacFarlane Architectes
Primonial Reim / Cardinal Investissement

Le « Filtre vert » explore, par le biais d’un programme mixte de 19500 m², le potentiel du retraitement des fumées toxiques émanant du trafic routier. Au cœur de cet « îlot-pont » implanté au-dessus du boulevard périphérique, l’équipe installe une cheminée de ventilation naturelle culminant à 50 m, couplée à un système de filtration par micro-algues des gaz d’échappement. À l’extrémité de ce dispositif, une serre biologique d’algues marines traite les émanations néfastes avant leur rejet dans l’atmosphère. La chaleur emmagasinée peut également être utilisée comme combustible dans le bâtiment, tout comme les algues. Ce procédé inédit conjugue les principes de la cheminée de ventilation naturelle de l’architecture perse avec les techniques récemment mises en œuvre en Espagne dans une usine de filtration des fumées industrielles par micro-algues. À ce système s’ajoutent des bio-indicateurs de pollution (végétaux) qui permettront à l’équipe et aux futurs usagers de ce programme à dominante tertiaire, mais associé à une auberge de jeunesse et une résidence étudiante, de mesurer l’évolution de la qualité de l’air.