Ternes-Villiers. Paris 17

L'air nouveau de Paris

Byung Ju Lee, Planning Korea, architecte / Estream Architect
Planning Korea

Les concepteurs du Planning Korea Consortium évoquent un complexe de sphères métalliques supportées par des tiges de longueur variable, implantées sur une couverture végétalisée du boulevard périphérique. Connectées entre elles de façon organique, les différentes sphères traduisent la rencontre entre « le passé et l’avenir », « la société et l’individu ». Elles accueillent une programmation peu importante (9100 m²), associant des espaces de bureaux, d’habitation, d’hôtel, de commerces, d’exposition, ainsi qu’un centre culturel. La pluralité de ces usages doit favoriser les rencontres et les « nouvelles idées créatives ». L’équipe développe ainsi son concept « d’air nouveau de Paris du 21,5e siècle, qui a dépassé le xxe siècle et le xxie siècle », inspiré par deux œuvres présentes dans le projet : un paysage du peintre coréen Kyomjae Jeong Seon, Inwangjesaekdo [Clairière après la pluie au mont Inwangsan] et l’Air de Paris de Marcel Duchamp. Cet ensemble de structures légères et aérodynamiques, entièrement recouvertes de panneaux solaires, entend produire de l’énergie.