Pitet-Curnonsky. Paris 17

La Table Curnonsky

Toa Architecte Associés
Crédit Agricole Immobilier Résidentiel, promoteur / Domaxis, bailleur social / Cristal, investisseur halle commerciale

Le projet « La Table Curnonsky », porté par le promoteur Crédit Agricole Immobilier et conçu par l’agence TOA Architectes Associés, se décompose en trois bâtiments :
- Bât. A : 18 logements, dont 12 en accession libre et 6 en location
- Bât. B : 20 logements, dont 14 en accession libre et 6 en location
- Bât. C : une halle commerciale
Selon le concept de « ferme urbaine » développé par la société UrbAgri, chaque bâtiment sera coiffé par une serre en toiture sur une surface cultivable de près de 1200 m², éventuellement extensible sur 1000 m² dans une seconde phase du projet. UrbAgri exploitera ces serres, dont les produits seront transformés et/ou revendus au sein de la halle commerciale.
UN PÔLE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
Création d’emplois et vitrine de la consommation responsable à Paris
Levier de développement économique et social, l’agriculture urbaine favorise la création d’emplois tout en diversifiant les activités au sein des quartiers parisiens. « La Table Curnonsky », halle de 790 m² ouverte sur l’espace public, accueillera des acteurs de la « consommation responsable » dans un même espace mutualisé (restaurant bio, commerces et services écoresponsables, incubateur d’entreprises filière consommation responsable).
LA FERME URBAGRI
L’agriculture urbaine en cœur de ville
Trait d’union entre un quartier résidentiel, un espace de détente et de loisirs et le 17e arrondissement, la « ferme urbaine » du site Pitet-Curnonsky vise à recréer un lien entre les habitants et la terre au cœur de la zone verte. Sa situation géographique, en lisière du boulevard périphérique, lui assure une liaison facile avec les territoires urbains et périurbains à l’échelle du Grand Paris, pour se connecter à terme à d’autres sites d’agriculture urbaine.
LES VILLAS SOLIDAIRES
Des logements évolutifs, des espaces mutualisés… et des serres maraîchères
Les « Villas solidaires » proposent un nouveau mode d’habiter, via ses trente-huit logements évolutifs et un modèle économique innovant : leurs toits accueilleront sur plus de 500 m² les serres maraîchères de la ferme UrbAgri, offrant une source de revenus complémentaire. Des terrasses extérieures mutualisées encourageront aussi les rencontres et partages. Les futurs habitants, acteurs de la transition écologique et de la transformation de leur cadre de vie, seront co-concepteurs d’un bâtiment mixte innovant.