Pershing. Paris 17

La ville plurielle et généreuse

Jacques Ferrier Architectures / Chartier Dalix Architectes / SLA Paysagistes
Bnp Paribas immobilier, promoteur / NBIM, investisseur bureaux / 3F, bailleur social / Résidences sociales de France (Montempo), résidence hôtelière à vocation sociale

Notre projet s’inscrit dans une vision globale de renouvellement de la Ville de Paris et de son environnement, dans une métamorphose de l’aménagement du périphérique parisien dans son ensemble. Il propose un concept de promenade paysagère : une bande large qui associe étroitement paysage végétalisé pour le piéton et mixité programmatique, un lieu ouvert qui prolonge et intensifie l’animation de la rue, trait d’union entre les différents quartiers qui place l’humain au centre du dispositif.
Le projet repose sur trois axes forts.
1/ Un paysage-jardin doté d’une grande diversité de programmes multigénérationnels
La mixité programmatique de l’îlot Pershing se démultiplie dans les immeubles construits sur un paysage-pont avec :
- des logements en accession ;
- des logements sociaux ;
- une crèche ;
- des bureaux impliquant de nécessaires nouvelles approches du travail ;
- une auberge de jeunesse ;
- un hôtel « nouvelle génération » ;
- une résidence hôtelière ;
- une promenade paysagère et sa terrasse-belvédère ouverte au public ;
- une gare routière ;
- un pôle de mobilité ;
- des commerces de proximité.
2/ La reconquête des toits, nouveaux espaces partagés de la vie collective
La promenade paysagère passant par les toits offre des vues spectaculaires sur l’Ouest parisien. Des jardins d’agrément et potagers, abrités sous des serres, s’ouvrent aux beaux jours. Ces serres à géométrie variable sont, pour les résidents, les employés de bureau et les habitants du quartier, les lieux de la vie collective en plein ciel.
3/ Développer un « paysage-pont habité », un nouveau pôle de mobilité partagé permettant de passer de l’écosystème « Ville Voiture » à l’écosystème « Ville Nature »
La création d’un pôle de mobilité urbain partagé, réduisant les nuisances et impacts environnementaux, fait converger les besoins des habitants du site, des riverains et des touristes de passage prenant l’avion à l’aéroport de Beauvais.