Pershing. Paris 17

Milles Arbres

Sou Fujimoto Architects / Manal Rachdi, Oxo Architectes / Moz Paysage / Atelier Paul Arène, paysagiste / Pierre-Alexandre Risser Horticulture & Jardins, paysagiste
Compagnie de Phalsbourg / Ogic

Mille Arbres, une nouvelle skyline pour Paris
À l’heure où les hommes veulent construire des tours de 1000 mètres, nous proposons de planter 1000 arbres au-dessus du boulevard périphérique pour symboliser un autre modèle de développement, empreint de sagesse, et ainsi participer à l’action résolue en matière de développement durable de Paris qui vise à rendre la ville toujours plus solidaire, attentive et respectueuse de son environnement.
« Mille Arbres » sera un modèle de développement durable, une prouesse architecturale, le symbole de la réconciliation entre nature et architecture et l’image d’un nouvel urbanisme en France.
Parce que Paris s’est développée en abattant ses murailles, « Mille Arbres » a pour ambition de transformer la frontière qu’est le périphérique en un lien. Ce projet symbolise ce que pourrait être le périphérique de demain : un berceau de la biodiversité créant du lien entre Paris et sa banlieue, entre Paris et le Grand Paris, un territoire enfin réuni.
« Mille Arbres », c’est un parc ! Un parc accessible au public, dédié à la promenade et à la rencontre. Son vaste socle paysager accueille un pôle enfance, qui fait tant défaut à Paris, composé de deux crèches de soixante berceaux, d’une halte-garderie et d’un espace récréatif. Il est traversé par une rue gourmande jalonnée de restaurants, qui relie Paris à Neuilly-sur-Seine. « Mille Arbres » propose ainsi de reconnecter l’homme à la nature et de lui offrir les aménités d’un cadre de vie sain et qualitatif. Suivant cet objectif, le projet s’inscrit dans une logique de biophilie et répond au besoin de nature des Parisiens en leur donnant à voir et à comprendre les écosystèmes naturels qui les entourent : une maison de la biodiversité où des ateliers pédagogiques seront organisés par la Ligue pour la protection des oiseaux (qui soutient le projet « Mille Arbres »), la Maison du jardinier et des serres potagères invitent également à la découverte de la nature.
Au milieu du parc s’élève un immeuble-ville à la morphologie singulière, affiné du toit vers le sol, où seront mixées les fonctions urbaines. Ses volumes en suspension, traversés de patios laissant circuler la lumière naturelle, accueillent un véritable écosystème urbain : des bureaux panoramiques baignés de lumière, un hôtel aux espaces communs généreux (citizenM) et des logements dans les derniers niveaux, permettant aux habitants de profiter de la meilleure vue (plus de 11000 m² dont 50% de logements sociaux et intermédiaires). Le bâtiment est surplombé d’un vaste parc, refuge de la faune et de la flore locales, hébergeant un village de maisons en bois et matériaux biosourcés.
« Mille Arbres » invente une skyline unique et poétique pour Paris, vue nulle part ailleurs !