Ordener. Paris 18

LesCityZens

Hondelatte Laporte Architectes / Sophie Delhay architecte
Adim Île-de-France, Les Citizens, promoteurs

Nouveaux voisinages, une délicatesse à l’œuvre
À l’instar de Bernard Stiegler, philosophe de l’économie de la contribution, nous pensons que « l’innovation consiste à socialiser des inventions ». Inventer avec une attention sensible aux liens entre l’existant, son histoire et les besoins contemporains, que ce soit d’un point de vue urbain, patrimonial, architectural ou humain. Socialiser pour garantir l’acceptabilité, la pérennité, l’évaluation et la reproductibilité des innovations.
Innover en créant un environnement plutôt que de le consommer. Profiter du caractère du site : une parcelle profonde au cœur de l’intensité urbaine. Cette configuration offre quatre contextes contrastés, qui nourrissent le projet et forment autant de climats variés, chacun déclinant nos axes d’innovation.
Innover par une stratégie économique et juridique qui réinvente l’accès à la propriété (plus accessible car non spéculative et détachée du foncier) et une mixité sociale pérenne, autour d’habitants cherchant à concrétiser leur attachement au quartier de manière citoyenne et participative (en mixant quinze logements libres en autopromotion à 6240 € TTC/m², quatre logements en PSLA, six logements sociaux en PLA-I et six en PLS).
Innover par la reconnaissance des voisinages comme moteur de conception, d’usages et de bénéfices partagés, au sein de la parcelle (des logements issus d’une boîte à outils pensée pour la flexibilité et l’adaptabilité à la diversité et à l’évolution des modes de vie), ainsi que dans le dialogue entre parcelles (transformation des jours de souffrance du 185, rue Ordener en « jours de bonheur » : balcons sur notre jardin, extension de logements via une pièce supplémentaire dans notre immeuble sur rue) et dans l’ouverture au quartier.
Innover par un écosystème dans et avec la ville. Mettre en partage une écologie plurielle avec notamment le réemploi de la halle existante, l’ouverture d’une crèche bio à haute performance énergétique, et une biodiversité entretenue en mode participatif (murs végétalisés, jardin potager, nichoirs pour les espèces endogènes, murs à insectes, prairies urbaines réservées à l’observation scientifique).