Morland. Paris 4

#PARIMIEN

Scau, architectes / Shigeru Ban & Jean de Gastines, architectes / Mu Architecture / Base, paysagiste
Novaxia, porteur de projet, promoteur, investisseur / Les Parisiens, Amundi, Socfim, Mediobanca, investisseurs financeurs

Le bâtiment Morland est assez peu apprécié en raison de sa monumentalité et de sa situation dans un quartier en déficit d’animation. Nous proposons donc de l’ouvrir pour permettre aux Parisiens de s’en emparer en lui attribuant de nouvelles fonctions. L’objectif est d’en faire un lieu d’animation et de destination qui réveille le quartier endormi. Dans cet immeuble qui regroupe toutes les fonctions d’une ville, « #Parimien » se veut l’emblème d’un défi d’envergure internationale : l’économie circulaire.
Afin d’ouvrir le bâtiment sur son quartier, une traversée nord-sud piétonnière, du boulevard Morland au quai Henri-IV, est créée, accueillant un grand marché permanent. De plus, les toits du dixième étage, qui offrent une vue à 360° sur les plus beaux monuments de Paris, sont rendus publics afin que les Parisiens puissent venir y flâner et se divertir. Le site s’ouvre au monde grâce notamment au Standard Hôtel, un hôtel haut de gamme et attractif qui devient un signal fort du quartier.
Côté Seine, une salle de spectacle, exceptionnel objet ovoïde en bois enfermé dans son écrin, sera le marqueur de l’entrée sur le quai Henri-IV, incitant le chaland à pénétrer dans ce haut lieu de diversité et de culture.
Le projet insiste sur l’occupation des espaces par des programmes généreux et des activités ouvertes à tous les publics, aux créneaux de fonctionnement complémentaires. Ils se répondent et interagissent, la mixité de fonctions et d’usages garantissant la vitalité de l’ensemble à tout moment de la journée, grâce au passage et aux va-et-vient. Les relations du site avec le quartier y rendent la vie encore plus agréable.
En intégrant dans chaque programme une composante de l’économie circulaire, « #Parimien » en devient un lieu emblématique. Ce système d’échange et de production à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services) vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement, tout en participant au bien-être des individus. Pour impliquer chacun dans cette démarche, un label «#Parimien circulaire » régi par une charte stricte est proposé, tandis qu’un concierge circulaire veillera à orchestrer les synergies et à garantir l’économie circulaire.