Italie. Paris 13

Wiki Village Factory

Atelier d’Architecture Autogérée
REI France, Etic, La Nef, investisseurs

WVF est une plateforme de coproduction et une infrastructure pour l’entreprenariat social et le travail collaboratif dans les domaines de l’écologie, la technologie, la citoyenneté et la résilience. Creuset de dynamiques locales, régionales et internationales, WVF est aussi un lieu de rencontre et de partage entre des pratiques professionnelles innovantes et des initiatives citoyennes.
WVF décline un programme innovant en neuf hubs : Agro-Food, Eco Care (crèche écologique), Transition, RRR (Reduce, Reuse, Recycle), Industries créatives, Économie circulaire, Économie sociale solidaire, Innovation sociale, Incubateur numérique.
Ce bâtiment écologique et évolutif, géré de façon collaborative, propose un modèle d’économie circulaire et vertueuse. Ainsi des principes de gestion locale de déchets, production d’énergie citoyenne, réduction de la consommation d’eau, circuits courts, réduction des émissions de carbone sont inclus dans la conception du bâtiment.
Il s’agit en outre d’un bâtiment productif, vitrine de la diversité de l’agriculture urbaine dans une ville dense comme l’est Paris.
Le rez-de-chaussée est conçu comme une plateforme participative, ouverte au public et aux associations locales qui pourront utiliser des espaces tels que l’Agora, les ateliers de fabrication et de réparation, les Public Labs, les Cafés ou l’Atrium intelligence citoyenne.
L’équipe de projet rassemble divers partenaires (REI, Etic, La Nef, Atelier d’architecture autogérée, 6B, SOS Alterna), opérateurs et usagers (Jardins de Cocagne, Recyclab, FabLab, Terre de Liens, Le Labo de l’ESS, réseau des Amap, Le Champ des possibles) qui développent des démarches d’innovation écologique et solidaire dans plusieurs champs d’action : gouvernance environnementale, promotion immobilière, financement citoyen, architecture participative, pratiques créatives, agriculture urbaine, etc. Tous les opérateurs et usagers du WVF seront impliqués dans la gouvernance collaborative et la cogestion environnementale du bâtiment.
WVF s’inscrit ainsi dans une transition vers une société urbaine 2.0 : plus participative, plus collaborative, active dans la cogestion de ses ressources et moyens, ainsi que dans la réduction de l’émission de CO2.