Hôtel particulier Villiers. Paris 17

Le 29, Hôtel (très) Particulier

Beckmann - N’Thépé Architectes / Argon-Molybdène (Alain Bublex + Ania Martchenko)
GNC, promoteur, exploitant de l’immeuble - colocation et tiers lieux

Au cœur de la plaine Monceau, le projet du « 29 » s’inscrit dans une filiation moderne de l’hôtel particulier Haviland, qui avait pour vocations initiales habiter, accueillir, rayonner et soutenir la société.
Conjuguant confort de vie et plaisirs de l’enrichissement émotionnel et culturel, le « 29 » imaginé par GNC invite chacun à une nouvelle expérience de la vie en colocation, écoresponsable et vecteur de promotion sociale.
Programme-chronotope promouvant l’intégration de nombreux rythmes urbains, l’Hôtel particulier mixe les usages culturels, associatifs, événementiels dans des espaces pluriels pouvant recevoir du public, ouverts sur le quartier, et d’habitation partagée.
Destiné à des jeunes cadres de la génération « Millennials », adeptes de l’économie de partage, l’immeuble est conçu et programmé pour offrir une expérience de vie sociale et culturelle riche.
Grands espaces partagés, à l’intérieur et à l’extérieur, services de conciergerie sociale et solidaire, immeuble communicant avec ses occupants et ses usagers, l’Hôtel particulier se veut précurseur d’une nouveau mode de colocation, qui émerge à New York, Londres et dans d’autres capitales internationales.
Répondant aux attentes de la société et des jeunes générations, sensibles aux engagements sociétaux, l’immeuble est repensé de manière écoresponsable, dépassant les exigences du Plan Climat de Paris, et promeut l’ascension sociale d’étudiants méritants et l’intégration sociale de personnes fragiles.
Le « 29 » fait le pont entre le xixe et le xxie siècle. Il met en valeur l’histoire et l’architecture si particulière de ce castel voulu par la famille Haviland et conçu par l’architecte Victor-Jules Février.
Comme l’a fait la famille Haviland, le « 29 » rayonne sur son quartier, sur Paris, à l’international. Empreint de l’activité industrielle de la famille Haviland, il est ouvert aux amoureux d’histoire, d’architecture et du florissant passé de l’industrie française.