Hôtel de Coulanges. Paris 4

Le Style anthropocène

Philippe Rahm, architecte
Consortium Urbem+Triptyque+Ilion / Fulton, promoteur

L’architecture intérieure qui définit le caractère « parisien » de l’hôtel particulier serait historiquement issue d’une stratégie climatique. Pour l’hôtel de Coulanges, Urbem réinvente cet art du second œuvre à partir de techniques et matériaux innovants « judicieusement composés dans [leurs] missions climatiques, thermiques, lumineuses et acoustiques, non toxiques ». Vitrine du savoir-faire des artisans de la confection et des arts décoratifs, et du savoir-vivre parisien contemporain de « style anthropocène », l’opération accueille aussi le Collège international de philosophie. Dans le jardin, un « Aérium » en superstructure permet la ventilation naturelle et la récupération de chaleur, tout en abritant un salon de thé. Réalisé en infrastructure sous la cour, un « Calorium » produit de la chaleur par géothermie et sert de bar à vin.