Ancien conservatoire. Paris 13

Le Relais d'Italie

Pablo Katz Architecture
L'Art de Construire, promoteur

Une nouvelle vocation pour un immeuble qui semblait en fin de vie mais qui présente des qualités certaines :
- état général sain et bon ;
- structure offrant flexibilité d’aménagement et permettant des surcharges ;
- éléments architecturaux caractéristiques, avec des potentialités ;
- auditorium et salle polyvalente bien entretenus et en fonctionnement.
« Le bilan carbone d’une réhabilitation est quinze fois moins important que celui d’une démolition/reconstruction. »
Compacité et densification maîtrisée du site
Nous ne comblons pas les potentialités du gabarit-enveloppe afin de préserver les vues des voisins. Nous améliorons le rapport du bâtiment au très dense environnement immédiat, en y apportant à la fois une intensité urbaine et une « oasis suspendue » de calme et de verdure.
Il en résulte une opération de mixité verticale, superposant des fonctions urbaines complémentaires, en synergie les unes par rapport aux autres : l’habitat, le loisir, le travail, la culture et le social.
R+3/4/5 : la résidence pour étudiants, des modules en bois
La surélévation comprend trois logements en triplex recevant chacun dix studios en colocation étudiante et des locaux communs. La réalisation des différents modules par préfabrication à structure en bois massif se fera entièrement en atelier, y compris les installations techniques, les appareils sanitaires et le mobilier.
R+2 : la terrasse commune, une oasis de calme et de verdure
Au niveau du toit-terrasse actuel, un étage vide est conservé, logeant une ossature métallique pour la répartition des charges de la surélévation. Ce vide, ouvert sur la ville, fortement végétalisé et en partie abrité, devient un lieu de passage, de convivialité et de détente pour les étudiants.
R+1 : l’espace de coworking, très grande flexibilité et évolutivité
Le premier étage est restructuré pour recevoir un plateau de bureaux en coworking qui sera un environnement de qualité encourageant la fertilisation, l’innovation et l’échange, aussi bien pour les professionnels et les associations que pour les entreprises naissantes ou déjà installées.
RDC : le café-restaurant, un espace culturel et associatif autofinancé par son exploitation commerciale
Ce niveau reçoit un programme de restauration-café culturel. Un lieu original pensé comme un grand loft végétal, destiné à un public très large et divers tout au long de la journée, offrant des animations riches et variées, mêlant démarche sociale et culturelle – projections, expositions, ateliers, débats –, mais aussi une plateforme de services mutualisés, une centrale de bénévolat et une conciergerie.
R-1 : l’espace culturel et associatif, l’essentiel du programme actuel y est conservé
Un auditorium accueillant représentations théâtrales, concerts, répétitions, projections, transmissions d’événements internationaux en live et en ligne, séminaires dans le cadre du coworking… Initiatives en partie organisées par le café culturel, mais aussi par des réunions associatives et de copropriété.
Une salle d’activités de 80 m², polyvalente et modulaire, continuera à recevoir associations et autoentrepreneurs culturels du quartier pour des activités nécessitant un espace plus réduit, à une tarification accessible.