Ancien conservatoire. Paris 13

Maison13urbaine

V-OLZ, architectes / UN1ON, architecte associé / Cycle d’urbanisme de SciencesPo, conception du programme et du montage / Mar Armengol Reyes et Sergio Lobato, paysagistes
Groupe Brémond, promoteur / Le Richemont, investisseur et bailleur résidence / Pépins Production, Creative Valley, Plateau Urbain, utilisateurs et gestionnaires

Favoriser l’implication de tous pour tous
La « maison13urbaine » propose un nouvel équipement urbain, un lieu où on travaille dans des espaces adaptés aux nouvelles formes d’emploi, mais aussi un lieu ouvert à des usages associatifs pour s’y réunir, se rencontrer, organiser des activités destinées aux habitants du quartier. Un lieu favorable au développement du bénévolat dans le 13e arrondissement, également capable d’accueillir des publics plus fragiles. Un lieu à l’image du quartier, quotidien et engagé.
Habiter des logements abordables
La « maison13urbaine » inclut un programme de logements abordables composé d’une résidence étudiante de trente-deux unités et huit logements en accession d’un type nouveau, le Brilo (Bail réel immobilier relatif au logement). Ce principe de propriété temporaire palie une insuffisance d’offres pour les jeunes ménages et participe ainsi à l’effort de la collectivité pour retenir les classes moyennes dans Paris.
Assurer un cadre de vie qualitatif
Dans un environnement contraint, la « maison13urbaine » accorde néanmoins une large place à des espaces verts, inclut un accès direct à de généreuses terrasses plantées pour les résidents et un jardin pour les utilisateurs du socle. Une attention particulière est enfin portée à l’accueil de tous les publics, y compris des personnes fragiles, par l’aménagement d’un « salon », espace bienveillant, dans l’équipement.
Une démarche expérimentale
La « maison13urbaine » est conçue comme une expérimentation. Dotée d’un dispositif d’évaluation piloté par des chercheurs de Sciences Po, elle entend essayer de nouvelles solutions pour répondre à des besoins sociaux déjà identifiés, mais mal satisfaits par les réponses traditionnelles. Elle propose et teste, en assumant les risques que cela comporte, en les transformant même en arguments pour avoir un impact social sur la vie des individus.
Le groupement qui porte la « maison13urbaine » associe, sous la conduite de François-Xavier Trivière (Ardissa/Brémond), deux jeunes agences d’architecture, V-OLZ (mandataire de l’équipe de maîtres d’œuvre) et UN1ON, les bureaux d’études EVP, Éléments ingénierie et VPEAS, et Rabia Enckell, promoteur de courtoisie urbaine.
L’originalité de la démarche tient cependant au partenariat, dès l’origine, entre les étudiants du cycle d’urbanisme de Sciences Po Paris et leurs enseignants dans la conception, la programmation et l’animation du projet.
Tous ces partenaires, réunis au sein d’une association créée pour accompagner le projet jusqu’à sa concrétisation, traduit l’ambition d’en faire, au-delà d’un produit immobilier, un questionnement sur les modalités de fabrication de la ville, une fabrication ouverte et audacieuse.