Clichy-Batignolles. Paris 17

Un hôtel « des étoiles pour tous »

Nicolas Laisné* Associés, architecte
Groupe Pichet, promoteur, investisseur et gestionnaire de l’hôtel / Covea, investisseur du bâtiment de bureaux

Ce bâtiment favorisant les interactions entre différents usages sera un signal depuis le périphérique, destiné à donner à l’entrée du quartier un caractère vivant et innovant.
Notre hôtel « des étoiles pour tous » dont le concept est développé avec Philippe Starck, offrira les services et prestations d’un 4 étoiles à un très large public. Il proposera un panel de chambres inédit : dortoirs, « chambres cabines », « chambres standard » et « chambres bureau/réunion ».
De plus, il inclura de très nombreux services : un spa-salle de sport adaptés à une clientèle urbaine et pressée, une salle d’assistance physique et psychologique, une « VIP Room » dédiée aux clients cherchant la discrétion, une « Media Room » et une « Justice News – Blog Room » pour les médias et les blogueurs couvrant l’actualité du tribunal de grande instance, un convenience store aux allures de café littéraire, une salle d’expression accueillant de jeunes talents.
Nos bureaux très performants bénéficieront d’une Gestion technique de bâtiment (GTB) dernière génération, qui sensibilisera les utilisateurs aux logiques d’utilisation d’un immeuble passif.
Outre les plateaux de travail très modulables, le projet développe dans sa double peau vitrée des espaces qui offriront une haute valeur d’usages innovants et évolutifs, selon les besoins des utilisateurs.
Un plateau entier du bâtiment de bureaux est dédié à un centre d’affaires et directement relié au food court prévu au rez-de-chaussée, ce qui permettra de transformer les salles de réunion en salle de déjeuner d’affaires.
Le food court est un lieu de rencontre convivial, où les clients composeront leurs repas grâce à trois nano-cuisines (jeunes chefs italien, japonais, indien), à une pâtisserie et à un bar-banc d’huîtres central.
Une boutique de la mobilité permettra de gérer à la fois le stationnement dans le parking, les trois voitures électriques en autopartage, le voiturier pour le report du stationnement longue durée.
La structure bois visible de cet immeuble-signal est aussi un moyen d’alléger le poids du bâtiment et de réduire la durée du chantier et les nuisances inhérentes.
Nous proposons deux projets, l’un avec surplomb et l’autre sans, au-dessus des ouvrages du CPCU. Dans un cas comme dans l’autre, les programmations s’articulent le long de l’étroite parcelle, sur un rez-de-chaussée socle qui accueille la palette de services en lien avec l’espace public. En toiture, les espaces de détente (spa, salle de fitness, bar) bénéficient d’un panorama exceptionnel. Les façades vitrées, élégantes, laissent voir la structure en bois du bâtiment.