Ourcq-Jaurès. Paris 19

Réinventer Ourcq

BVAU, RiO, architectes

Le projet « Réinventer Ourcq » se fonde sur un nouveau « modèle économique, architectural et sociétal qui souhaite donner la possibilité d’une action équitable pour le privé, le collectif et le public ». Le bâtiment, qui comprend vingt ateliers-logements en accession et habitat participatif (1715 m², R+4), accueille dans son socle un tiers-lieu de 200 m², mis gratuitement à la disposition des usagers. Cet espace polyvalent, transformable à la demande, est censé accueillir des « fonctions qui s’adressent à l’intérêt général et à l’intéressement privé ». « Sa gratuité garantit l’hébergement d’entrepreneurs innovants sélectionnés par appel à projet triennal, dont les initiatives peuvent être formulées en dehors d’un projet économique ou à faible valeur ajoutée, choisis pour leur plus-value sociétale. » Le tiers-lieu est la propriété collective des copropriétaires des logements, qui délèguent la gestion à une association. Le bâtiment, dont l’exosquelette en béton préfabriqué en forme de voûtes offre des façades largement vitrées, est doté de terrasses privatives à l’ouest et de coursives distributives à l’est. Sa structure traduit une volonté bioclimatique et la capacité de réversibilité des plateaux. En outre, la construction recourt à des matériaux d’isolation biosourcés (ouate de cellulose, fibre de bois), et 100% des déchets produits sur la parcelle sont valorisés.