Ourcq-Jaurès. Paris 19

Open and ecological urban farm (œuf)

aEa agence ENGASSER, architecte
Constructa / Le sens de la ville

Le projet « Œuf » (Open and Ecological Urban Farm) se veut un lieu de tourisme alternatif à Paris, un îlot de rencontre entre Parisiens et voyageurs autour de l’alimentation durable en ville. Lié au concept de l’écotourisme, « ce millefeuille programmatique prend corps dans un bateau très découpé, qui flotte au-dessus des rails de la Petite Ceinture. La passerelle d’accès invite implicitement au voyage. » Le programme à dominante hôtelière, de 2857 m² de surface de plancher, accueille sur quatre niveaux un hôtel d’une soixantaine de chambres 2 et 3 étoiles, dix logements en accession, des jardins, un poulailler, une minibrasserie, des ruches, une école d’agro-écologie (formation à l’agriculture urbaine) incluant un restaurant bio-végétarien et une ferme conçue et exploitée en synergie avec Topager, également animateur de l’école d’agro-écologie et d’ateliers de jardinage ouverts au public. Les ateliers de cuisine, de brassage et le restaurant sont alimentés par les produits issus du verger, du potager, des ruches et des cultures de houblon en toiture et sur les terrasses. L’accueil de l’hôtel, mutualisé avec la conciergerie des logements, permettra des formes de cohabitation (double accès…), tandis que la vie de l’immeuble, sans engager les habitants autour d’une charte, s’inspire cependant des principes de l’habitat participatif. Le projet vise le niveau « maison passive ». Les eaux usées, traitées par phytoépuration sur site, sont réutilisées pour l’arrosage et les sanitaires, tandis que les déchets organiques sont valorisés par compostage ou servent à alimenter les poules.